mars
09
2010
Grimpettes de l'Orvanne 2010
Écrit par Administrateur   

Les grimpettes de l'Orvanne

Dollot (89)

DIMANCHE 21 MARS 2010

Deux épreuves, un seul départ à 10 h 00

  • La course pour tous  5 km ;  inscription 3 €
  • La course des AS  13 km ; inscription 6 €
Réglement
La course pédestre sur route “LES GRIMPETTES DE L’ORVANNE” est organisée par l’Union Sportive du Plateau du Gâtinais (12A rue j.charles Boullé ; 89150 Saint Valérien) avec l’aide du Syndicat d’Initiative de DOLLOT.
LE PARCOURS


Le parcours des Grimpettes de l'Orvanne comporte deux boucles balisées par des flèches de couleur. Tous les kilomètres sont indiqués.

 Nous quittons la place de la mairie en montant la Grande Rue, et prenons la direction de Vallery. Au bout de 1,6 km, nous quittons la départementale pour une petite route qui, après avoir franchi l'Orvanne (altitude mini 122 m), monte la côte de Bapaume où, sur quelques dizaines de mètres, la pente atteint 15%! A la sortie de ce hameau, pour la première boucle de 5 km, nous tournons à droite, direction Les Bruyères, puis nous descendons sur Dollot. La deuxième boucle, après avoir tourné à gauche en haut de la côte de Bapaume, nous conduit tout près de Lixy (ravitaillement). Une dernière montée (point culminant 165 m) jusqu'aux Bruyères nous permet de mieux apprécier la descente finale.

 

Image

 

L'ORVANNE ?

C'est la rivière que le circuit des Grimpettes de l'Orvanne traverse 4 fois!

 La source de l'Orvanne, située à Fontaine sur la commune de Saint Valérien, est entourée d'un lavoir. Deux kilomètres plus loin, après avoir déjà alimenté deux moulins, l'Orvanne pénètre sur le territoire de la commune de Dollot; elle longe l'étang des pêcheurs, traverse le bassin d'orage chargé de maîtriser ses débordements, avant d'arriver tout près de la place de la Mairie. Elle passe devant le vieux château puis quitte le village en traversant un moulin. A Bapaume, l'Orvanne quitte la commune de Dollot pour celle de Vallery, puis continue son cours en Seine et Marne jusqu'à son confluent dans le Loing près de Moret. La pêche dans l'Orvanne (1ère catégorie) est gérée par l'association "La Truite de Dollot".

SYNDICAT D'INITIATIVE DE DOLLOT

Le SI de Dollot est le co-organisateur des Grimpettes de l'Orvanne.

Si l'USPG gère l'aspect sportif de la course, les bénévoles du SI assument des tâches matérielles et logistiques. Créé en 1965, le SI a pour but de rendre le village accueillant pour ses hôtes de passage et agréable pour ses habitants: aides au fleurissement, illuminations de Noël, animations diverses dont le célèbre vide-grenier le premier dimanche d'octobre. C'est le Syndicat d'Initiative qui offrira l'apéritif après la remise des coupes.

DOLLOT

Dollot, environ 300 habitants, est un village paisible essentiellement agricole, (dont un aviculteur bio) avec quelques artisans et aussi l’entreprise PEBIX., informatique professionnelle, notre sponsor. La source captée alimente une partie du Canton de Chéroy. Deux sentiers de randonnée traversent la commune. On y remarquera l'église fleurie en été, le lavoir au bord du ru de la Fontaine Boileau et le château dont la tour restaurée est visible depuis la ligne de départ; ce château connut une histoire mouvementée; ses bâtiments sont maintenant dispersés entre plusieurs propriétés. La vieille gare du tacot de Sens à Egreville est la seule qui a conservé son réservoir d'eau; un peu plus loin, l'étang offre aux pêcheurs son cadre verdoyant.


HISTORIQUE DE LA COURSE

Il y a quelques années, des joggeurs du canton qui s'entraînaient sur de charmantes petites routes gâtinaises ont eu l'idée d'inviter les autres coureurs à les rejoindre en organisant une course originale, car en ligne. Le 5 mars 1995, en dépit du scepticisme de certains, malgré la tempête de neige, la première de "Dollot-Domats" fut un succès, succès reconduit l'année suivante avec "Domats-Dollot". Mais, au bout de plusieurs éditions, le charme de l'épreuve disparaissait de plus en plus sous les inconvénients de la course en ligne, tant pour les coureurs qui devaient organiser des navettes, que pour les organisateurs qui devaient déménager en un temps record et également assurer la sécurité à la traversée de deux carrefours dangereux. Aussi, par souci d'amélioration, en mars 2000, "Dollot-Domats" est devenue "Les Foulées de l'Orvanne", puis maintenant « les Grimpettes de l’Orvanne » 
Dernière mise à jour : ( 10-03-2010 )